Mot du Maire

100e anniversaire de Sainte-Jeanne-d’Arc

1900 - Les habitants du comté de Matane sont de plus en plus présents dans leur milieu, y compris dans la colonie de Massé, dans les Hauts-Pays. L’arrivée des industries forestières, au début du siècle, marquera le début d’une histoire que nous tenons à vous raconter.

La municipalité de Sainte-Jeanne-d’Arc a été développée suite à la colonisation d’une partie des cantons de Cabot, dès la fin du 19e siècle, et de Massé par la suite. Ces cantons de la MRC de La Mitis actuelle, occupent un territoire magnifique : la forêt est  luxuriante, la faune abondante et la prospérité était à prévoir.

D’abord Paroisse en 1920, Sainte-Jeanne-d’Arc a reçu son statut de municipalité du gouvernement du Québec, le 30 janvier 1922. Selon les dispositions du Code municipal de l'époque, il fallait avoir 15 propriétaires résidant sur le territoire et 100 lots devaient avoir été octroyés à des fins de colonisation.

C’est le préambule de l’histoire de Sainte-Jeanne-d’Arc, mais c’est bien plus encore. Ses habitants aiment les grands espaces, la beauté des montagnes et le calme le long des rivières poissonneuses, la Mitis et la Mistigouguèche. C’est la richesse que cette terre nous offre; mais c’est aussi travail ardu que de défricher le territoire...

Cet été, les 1er, 2 et 3 juillet 2022, nous fêterons le centième anniversaire de la constitution de la municipalité. Vous y êtes invités. Nous avons besoins de vous pour connaître votre histoire, discuter avec vous et, très certainement, rire un peu.  Nous voulons vous rencontrer!

Nous avons préparé une fête à la hauteur de la fierté des gens de Sainte-Jeanne-d’Arc, passés, présents et futurs. Des spectacles pour les grands et les petits, des activités loufoques et de la bonne bouffe.

Une partie de vos vacances se passe où cet été?

À Sainte-Jeanne-d’arc, bien entendu; les 1er, 2 et 3 juillet !

Et si on en jasait!

Vous pouvez nous rejoindre les organisateurs par le biais du bureau municipal : 418 775-5660.

Michel Verrault, maire